Ece Zerman

Chercheure INVISU contractuelle CNRS

> Contacter par mail

 

> Parcours
> Publications

Parcours

Ece Zerman est diplômée de l’université de Boğaziçi d’Istanbul, en licence et master d’histoire, avec une dernière année de licence en tant que pensionnaire étrangère de l’École normale supérieure (ENS) de Paris. À partir de son mémoire, elle a conceptualisé l’exposition « Fragments d’archives : représentation, identité et mémoire d’une famille ottomane » au centre d’art contemporain et de recherche SALT Research d’Istanbul. Titulaire d’un deuxième master de recherche (MRes) de l’European University Institute de Florence (Italie), elle est docteure en « Histoire et civilisations » de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) de Paris. Elle a enseigné à l’Inalco (Paris) et à l’université de Strasbourg.

Ece Zerman a été membre associée du Centre d’études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC) avant de rejoindre le laboratoire InVisu en 2021.

Ses recherches portent sur l’écriture de soi et la photographie à la fin de l’Empire ottoman et au début de la République de Turquie, notamment sur la photographie de famille et les photographies d’intérieur. Elle s’intéresse particulièrement aux circulations dans la culture visuelle et matérielle à la fin du XIXe et au début du XXe siècle.

Publications

« “Nos contemporains [ottomans] chez eux” : circulation d’un modèle photographique », Photographica, (numéro thématique « Les échelles de la photographie. Histoire-monde et histoires connectées du médium »), 2021 (à paraître).

« Faire famille à travers la correspondance : lettres et cartes postales familiales d’un haut fonctionnaire ottoman (1911-1928) », Turcica. Revue d’études turques, vol. 52/2021 (à paraître). 

« “Trouver le temps de faire de beaux rêves” : recherche du temps libre dans le journal intime d’une jeune femme à Istanbul en 1928 », Revue d’histoire culturelle (XVIIIe-XXIe siècles), n°3, (numéro spécial « Les usages du temps libre » dirigé par Claire Blandin, Pascale Goetschel et Christophe Granger), 2021.

Genre et espace (post-)ottoman (dir. avec Fabio Giomi et Rebecca Rogers), numéro thématique de Clio. Femmes, genre, histoire, 48/2018.

« Reappropriating the Orientalist Gaze in the Material Culture of Kemalist Turkey: The Formation of an “Aesthetic Nationalism” » in Nathalie Clayer, Fabio Giomi et Emmanuel Szurek (eds.), Kemalism: transnational politics in the post-Ottoman world, London, New York : I.B. Tauris, 2019, p. 217-263.

« Représenter la famille, la modernité et la nation. Pratiques et usages des photographies de famille de la fin de l’Empire ottoman au début de la Turquie républicaine », Science and Video, des écritures multimédia en sciences humaines, n°6 (numéro thématique « La photographie de famille en Méditerranée, de l’intime au politique », dirigé par Gilles de Rapper), 2017.

« Murs de mémoire sur fin d’Empire», Qantara, n°96 (dossier « Ces musées arabes et turcs qui refont l’histoire », dirigé par Mercedes Volait), juillet 2015.

       

INVISU l'Information visuelle et textuelle en histoire de l'art, nouveaux corpus, terrains, outils
CNRS UAR 3103 | INHA Institut national d'histoire de l'art
2 rue Vivienne - 75002 Paris

Contact

 

Mentions légales