CAIRMOD Géo-visualisation du Caire moderne

> le site Cairmod

InVisu est lauréat da la première vague de l’appel à projets CollEx-Persée (3 octobre 2018) pour le projet de géo-visualisation Cairmod  qui se déroulera de novembre 2018 à juin 2020. Ce projet est piloté par InVisu en partenariat avec l’UMS Persée, l’IFAO et l’ENSG.

projet mené par Bulle Tuil Leonetti

Le projet CAIRMOD vise à structurer finement des albums iconographiques, déjà numérisés par Gallica, documentant la ville moderne du Caire pour les diffuser sur la Perséide Athar. Cette structuration, enrichie par un référentiel des toponymes (avec OpenTheso), sera effectuée grâce à la plateforme technique de Persée, et alimentera un module de géo-visualisation. L’outil mis en œuvre permettra de connecter les données disponibles sur la Perséide à un système d’information géographique (SIG) développé sur le logiciel libre QGis et accessible en ligne. La spatialisation cartographique intègrera une dimension historique pour rendre compte du renouvellement urbain dans le temps. Le cas du Caire moderne où cette dimension est particulièrement importante est à ce titre exemplaire. L’expérimentation se fonde sur un corpus visuel concernant Le Caire, mais l’outil a vocation à être déployé, à terme, sur un volume plus large de documents visuels ou sur d’autres lieux. Toutes les données seront structurées de manière à être réutilisables.

Max Karkégi, Albums sur l’architecture et l’urbanisme du Caire, 1960, impression photomécanique, Paris, Bibliothèque nationale de France

Source : Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, 8-VZ-1532

Max Karkégi, Albums sur l’architecture et l’urbanisme du Caire, 1960, impression photomécanique, Paris, Bibliothèque nationale de France

Source : Bibliothèque nationale de France, département Estampes et photographie, 8-VZ-1532

Cairmod avait comme objectif la mise à disposition en ligne d’un corpus iconographique thématique outillé. L’enjeu scientifique et documentaire de ce projet était de rendre compte du constant renouvellement urbain de la ville du Caire moderne grâce à un fonds encore inexploré car assez atypique. Du point de vue technologique, l’ambition est était de faire parler des données documentaires issues du travail de segmentation des albums photographiques (métadonnées à la fois en Dublin Core, MarcXml, MODS et TEI dans un container METS) alignées sur des données sémantisées (thesaurus en SKOS), des images issues d’un server IIIF (Gallica) et des données spatiales.

Il s’agissait donc de structurer au niveau infra-paginaire un ensemble de cinq albums documentant la ville moderne du Caire au moyen de photographies originales ou issues de publications, ainsi que de coupures de presse. Cette structuration a été enrichie par un référentiel des toponymes mentionnés en légende ou identifiés intitulé Modern Cairo Gazetteer,servant de point d’entrée pour la consultation dans les albums. Il est aujourd’hui possible de consulter les albums grâce à un moteur de recherche, un feuillage photographie par photographie ou encore par une entrée thématique via le nom des édifices.

Le référentiel géré avec OpenTheso et hébergé par Huma Num sert également de pivot pour alimenter un plugin QGIS et un WEB SIG afin de visualiser l’ensemble des données et leur lien vers Athar et Gallica.