Mohammed Hadjiat

Doctorant en histoire de l’architecture à l’Université de Strasbourg sous la direction de Mercedes Volait, directrice de recherche au CNRS, InVisu et de Anne-Marie Châtelet, professeure d’histoire et de culture architecturales à l’École nationale supérieure d’Architecture de Strasbourg

> Contacter par mail

> Parcours

> Publications

Parcours

Mohammed Hadjiat est doctorant contractuel (Ministère de la Culture) en histoire de l’architecture à l’Université de Strasbourg sous la direction de Madame Anne-Marie Châtelet (EA 3400 Arche) et de Madame Mercedes Volait (USR 3103 InVisu).  Après avoir soutenu en 2017 un mémoire recherche Histoire matérielle de la restauration des monuments arabes pendant la période coloniale à Tlemcen. Cas d’étude : la restauration de la Grande mosquée de Tlemcen par Edmond Duthoit à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de StrasbourgIl entreprend une thèse de doctorat en histoire de l’architecture, à l’Université de Strasbourg, intitulée Une histoire matérielle de la restauration des monuments ‘‘arabes’’ durant la période coloniale à Tlemcen (1842 – 1927), sous la direction de Madame Anne-Marie Châtelet (EA 3400 Arche) et de Madame Mercedes Volait (USR 3103 InVisu).

 

>https://ea3400.unistra.fr/equipe/doctorants/mohammed-hadjiat/

Séminaire et conférences

– « L’usage de la restauration et de la construction des mosquées par le Génie militaire à travers la conquête de l’Algérie (1830-1870) : un outil politique au service de la colonisation », séminaire hebdomadaire « Arts visuels, décoratifs et monumentaux au Maghreb et au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècles). Sources et paradigmes interprétatifs », InVisu, Université Paris 1.
– « Textes, Images et relevés. Quels modes de représentation pour l’écriture d’une histoire matérielle en architecture ? Cas d’étude : la restauration des monuments ʻarabesʼ pendant la période coloniale, en Algérie », journée d’étude « Regarder les œuvres en Égypte et en Algérie. Les défis de l’analyse esthétique et technique en contexte colonial et postcolonial », InVisu, Université Paris 1.
– « Edmond Duthoit à Tlemcen de 1872 à 1889 », séminaire « Construire, restaurer, détruire. Les chantiers du XVIIIe-XXe siècle. Circulation des expertises dans le domaine extra-européen », https://www.inha.fr/fr/agenda/parcourir-par-annee/en-2018/septembre-2018/construire-restaurer-detruire-les-chantiers-du-xviiie-au-xxe-siecle.html.
– « Une histoire matérielle de la restauration des monuments ʻarabesʼ durant la période coloniale à Tlemcen (1842-1927) », séminaire hebdomadaire « Arts visuels, décoratifs et monumentaux au Maghreb et au Moyen-Orient (XIXe-XXIe siècles). Sources et paradigmes interprétatifs », InVisu, Université Paris 1.

Organisation de colloque
-Journées d’étude « Les élèves d’Eugène Viollet-le-Duc », le 20 et 21 février 2020 à Paris, co-organisateur avec Bérénice Gaussuin (ENSA Paris-Malaquais – LIAT), et Florence Lafourcade (ENSA Strasbourg – Arche).

       

INVISU l'Information visuelle et textuelle en histoire de l'art, nouveaux corpus, terrains, outils
CNRS UAR 3103 | INHA Institut national d'histoire de l'art
2 rue Vivienne - 75002 Paris

Contact

 

Mentions légales