Aurélie Petiot

Enseignante-chercheuse en histoire de l’art contemporain

> Contacter par mail

 

> Parcours
> Publications

Parcours

Aurélie Petiot est enseignante-chercheuse en histoire de l’art contemporain à l’université Paris Nanterre, depuis septembre 2015. En 2023-2024, elle est chercheuse en délégation au CNRS, au sein du laboratoire InVisu (Paris, CNRS-INHA).

Ses travaux portent sur l’histoire de l’art britannique et plus particulièrement sur l’enseignement des arts décoratifs. Après une thèse sur l’enseignement prodigué par Charles Robert Ashbee au sein de sa Guild of Handicraft (1886-1940) à l’université de Cambridge, elle s’intéresse désormais à l’enseignement de l’artisanat par les membres du mouvement Arts and Crafts dans l’empire britannique, en particulier en Égypte et en Palestine mandataire.

Les questions que pose ce projet sont nombreuses :

  • Quelle était l’adaptabilité d’un mouvement si ancré dans le vernaculaire britannique ?
  • A quel point les théories et mises en pratiques de leur programme pédagogique et leurs réalisations décoratives furent-elles transposées et circulèrent-elles dans l’empire ?
  • Quel en fut l’impact sur les territoires concernés, les élèves des écoles égyptiennes et palestiniennes, et sur la propre pratique des membres du mouvement ?

La notion même de « mouvement » Arts and Crafts, plutôt unifié esthétiquement et politiquement en Grande-Bretagne, pose question et sera étudiée. L’agency des artisan.e.s recevant cet enseignement est également au cœur de ce projet ; car l’artisanat fait partie intégrante d’un paradoxe central, devant son renouveau et sa préservation à la fois grâce à et contre la domination britannique. L’étude suit trois axes de recherche :

(1) l’éducation et la « re-naissance » des pratiques artisanales ;

(2) le rapport à la nature et à ses éléments figuratifs sur les objets décoratifs ainsi que les matériaux locaux, plantes tinctoriales ou terres pour le tissage ou la céramique ;

(3) la pensée politique des artistes impliqué.e.s, et l’impact de leurs théories sur les figures politiques majeures, leur acceptation ou leur rejet.

Les questions de la britannicité, de la colonialité et du vernaculaire, ainsi que de la circulation et la transculturation des techniques et des motifs sont au cœur de ce projet.

Publications

Monographies

  • La correspondance de J. M. W. Turner, édition traduite et commentée, augmentée de chapitres introductifs, Éditions Cohen & Cohen, à paraitre, 2023.
  • Le Préraphaélisme, Huazhong University Press, traduction en chinois, octobre 2022.
  • The Pre-Raphaelites, Abbeville Press, États-Unis, traduction en anglais, octobre 2019.
  • Le Préraphaélisme, Éditions Citadelles et Mazenod, Paris, 2019. 400 p.

Articles dans revues internationales à comité de lecture

  • « Quelques chapitres sur la reconstruction de l’atelier et de la citoyenneté » : Théories et pratiques éducatives de Charles Robert Ashbee au sein du mouvement Arts and Crafts, 1880-1910. Numéro « Enseigner le Design », Sciences du Design, no. 5, 2022/1, p. 20-34. URL :
  • « Crafting Colonial Masculinity: Charles Robert Ashbee’s Educational Programme in Egypt and Jerusalem (1917-1921) », in Nineteenth-Century Gender Studies, 14.2, Fall 2018. Revue internationale en ligne à comité de lecture. URL : http://www.ncgsjournal.com/issue142/issue142.html.
  • « G. A. Bremner (ed.), Architecture and Urbanism in the British Empire, Oxford: Oxford University Press, 2016 ». Recension, parue dans Architecture Beyond Europe, ABE Journal, 12, 2017. URL : https://journals.openedition.org/abe/11085
  • « Palimpsestic Townscapes: Gilbert & George’s Scapegoating Pictures », in King’s Review, August 8, 2014. Revue internationale en ligne à comité de lecture.

       

INVISU l'Information visuelle et textuelle en histoire de l'art, nouveaux corpus, terrains, outils
CNRS UAR 3103 | INHA Institut national d'histoire de l'art
2 rue Vivienne - 75002 Paris

Contact | Mentions légales | Accessibilité : non conforme