« Communautés imaginées » et mise en images des communautés : cultures visuelles et matérielles des nationalismes

 

> 27 janvier 2023

> 10 février 2023

> 17 mars 2023

Séminaire co-organisé par Hélène Valance (InVisu, CNRS / INHA) et par Laurent Dedryvère (ICT Identités, cultures, territoires, Les Europes dans le monde, U-Paris)

2e semestre : 27 janvier – 17 mars 2023

Ce séminaire se propose d’analyser les cultures visuelles et matérielles des nationalismes en considérant des productions culturelles créées, diffusées et consommées hors des circuits académiques de l’image, et d’étudier le déploiement des rhétoriques nationalistes dans la presse illustrée et la caricature, l’affiche politique, la statuaire, le cinéma de propagande, mais aussi le design graphique, l’illustration pour enfants ou l’architecture. Tout en postulant l’originalité irréductible de leur communauté nationale, les organisations nationalistes mettent en avant un arsenal standardisé d’attributs nationaux – dans lequel les images occupent une place centrale. Elles n’hésitent pas à s’approprier et à réinterpréter des symboles, y compris quand ces derniers ont été mis en avant par des organisations politiques situées ailleurs sur l’échiquier politique ou émanent de camps nationalistes adverses. Les modalités de production, de diffusion, de circulation et de modification des imagiers nationalistes apparaissent ainsi éminemment complexes. Transdisciplinaire, le séminaire rassemble des spécialistes d’aires culturelles et géographiques variées, travaillant sur des objets contemporains ou historiques sans restriction de période.

informations pratiques

Séminaire présentiel
les vendredis de 10h à 12h00

INHA Institut national d’histoire de l’art, 2 rue Vivienne, 75002 Paris – Galerie Colbert, salle Mariette et salle Chastel

27 janvier 2023

INHA, salle Mariette

Affirmations visuelles de l’appartenance nationale dans les récits de soi au début de la République de Turquie
Ece Zerman (CNRS InVisu, CETOBaC)

Cette intervention s’intéresse à la circulation d’une imagerie nationaliste à la fin de l’Empire ottoman et dans les premières années de la République de Turquie. Des photographies de « grands hommes », de monuments et de cérémonies nationaux ainsi que des drapeaux et d’autres symboles prenaient place dans les intérieurs domestiques, sur les pages des carnets personnels ou dans les albums de photographies. Àtravers l’étude des récits de soi, on s’interrogera ainsi sur les usages des symboles et images à l’échelle individuelle.

#1

ill. : Extrait d’un carnet de souvenirs, 1er août 1923

10 février 2023

INHA, salle Mariette

Représentations de la maternité dans l’art moderne en Égypte : variations à partir d’un archétype de l’iconographie religieuse et nationaliste
Nadine Atallah, EESAB (Rennes) / InVisu (CNRS/INHA)

Les représentations de la maternité dominent toute la production artistique égyptienne moderne. Portraits de mères portant leur bébé, scènes d’allaitement, figures féminines entourées d’enfants, sont autant de déclinaisons d’une thématique qui prend racine à la fois dans l’iconographie chrétienne et dans l’imaginaire nationaliste, qui associe la figure de la mère à l’Égypte en voie de décolonisation. Cette communication propose d’étudier cet archétype qui est aussi porteur de récits intimes ou militants.

#2

ill. : Mariam Abdel Aleem, titre inconnu, 1971, technique non déterminée, 48 x 72,5 cm, musée d’Art moderne égyptien, Le Caire. Photo : Abdullah Dawestashy pour Nadine Atallah

17 mars 2023

INHA, salle Chastel

La fabrique transnationale de la nation. Histoire du concept de nation et du nationalisme (France-Allemagne, 1848-1871)
Corentin Marion (Institut historique allemand, Université Paris Cité, Universität Bielefeld)

Cette recherche a pour objectif, à partir de sources parlementaires et de publications d’intellectuels, de mettre au jour au sein d’une histoire transnationale des concepts les mécanismes d’écriture et de réécriture des concepts, postulant non seulement leur variabilité historique mais aussi situationnelle ainsi que leur inscription dans des interdépendances et des contextes discursifs transnationaux. Dans une perspective d’histoire de la culture matérielle, nous nous intéresserons à la circulation transfrontalière des textes pris dans leur matérialité. Le concept d’image sera pris ici dans le sens de métaphore sémantique, puisqu’il s’agira ainsi d’analyser la circulation de métaphores ou d’expressions liées au concept de nation.

 

#3

ill. : Paul Hadol, Nouvelle carte d’Europe dressée pour 1870 : carte drôlatique d’Europe pour 1870. 1870. lithographie, coul. ; 24,5 x 38,7 cm (tr. c.) et 40,8 x 57,6 cm (f.) Bibliothèque Nationale de France

       

INVISU l'Information visuelle et textuelle en histoire de l'art, nouveaux corpus, terrains, outils
CNRS UAR 3103 | INHA Institut national d'histoire de l'art
2 rue Vivienne - 75002 Paris

Contact | Mentions légales | Accessibilité : non conforme