Candidature CSVT Conseiller·ère scientifique H/F no 2019-181176

Missions et activités principales

Le conseiller ou la conseillère scientifique pour le domaine « Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art » est accueilli·e à l’USR InVisu où il/elle partage son temps entre des recherches individuelles et collectives.

Elle/il est chargé·e, dans son domaine de spécialisation : 

  • de développer une recherche innovante en lien avec les thématiques et problématiques de son domaine et dans une perspective ouverte sur des champs tels que les mondes de l’art, l’histoire des images, des objets visuels, décoratifs, usuels et architecturaux, sans restriction géographique ;
  • d’assurer l’encadrement et la formation à la recherche des doctorant·e·s et post-doctorant.e.s placés sous sa responsabilité en veillant à la valorisation de leur contribution aux projets ;
  • de participer activement à la vie du laboratoire InVisu en lien avec le Département des études et de la recherche (participation à des séminaires communs, animation de rencontres, accueil des chercheuses et chercheurs invité·e·s, etc.) ;
  • de contribuer aux efforts de synergie entre les composantes de recherche de l’INHA et du CNRS
  • de participer à la mise en valeur et à la diffusion des collections du Département de la bibliothèque et de la documentation dans ses projets ;
  • de tisser des relations avec la communauté scientifique nationale et internationale ;
  • de contribuer à la diffusion des connaissances en histoire de l’art par l’organisation de séminaires, de rencontres scientifiques, d’expositions, de projets éditoriaux (numériques et papier) et de mise à disposition de corpus numériques ouverts.

Compétences principales mises en œuvre : (cotés sur 4 niveaux initié – pratique – maîtrise – expert)

Compétences techniques

  • capacité  à  penser,  traiter,  valoriser  des  sources,  des  fonds  de  documentation  et  d’archives (maîtrise/expert)
  • capacité à penser de manière transversale, à questionner les outils et en particulier les implications méthodologiques du numérique (maîtrise/expert)
  • capacité à valoriser les résultats de la recherche de manière dynamique et à imaginer des voies originales pour promouvoir les problématiques liées au champ de ce domaine (maîtrise/expert)
  • capacité à animer une équipe de chercheurs, à suivre et former de jeunes chercheurs, à travailler avec l’ensemble de l’équipe scientifique de l’établissement (expert)
  • capacité à développer des liens avec les institutions nationales et internationales (expert)
  • maîtrise des enjeux de la transition numérique (pratique/maîtrise)

Savoir-faire

  • déterminer les méthodes adaptées, valider des résultats et les publier
  • conduire un projet de recherche
  • pratiquer les techniques d’investigation scientifique et les techniques documentaires en particulier dans le champ des humanités numériques
  • transmettre des connaissances dans le langage adapté à des publics diversifiés
  • s’intégrer dans une équipe et collaborer à des projets collectifs
  • gérer et valoriser les données de la recherche

Savoir-être (compétences comportementales)

  • sens de l’analyse
  • esprit de synthèse
  • sens de l’innovation/créativité
  • sens de la pédagogie

Environnement professionnel
Description de l’employeur

L’Institut national d’histoire de l’art (INHA) est un établissement public à  caractère scientifique, culturel et professionnel placé sous la double tutelle des ministères chargés la Culture et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. L’INHA a pour mission de développer l’activité scientifique et de contribuer à la coopération scientifique internationale dans le domaine de l’histoire de l’art et du patrimoine. Il exerce des activités de recherche, de formation et de diffusion des connaissances.

Dans le cadre de sa politique d’établissement, l’INHA s’engage à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations, notamment dans ses activités de recrutement.

Description du service

Unité de service et de recherche de l’INHA et du CNRS, le laboratoire InVisu conduit une activité d’expérimentation et d’accompagnement en matière d’acquisition, de traitement et de mise à disposition de corpus dématérialisés et ouverts.
InVisu met à profit les outils du numérique pour accompagner les renouveaux méthodologiques en histoire de l’art comme dans les sciences sociales en général, prêtant une attention particulière à la matérialité des images, des objets et des architectures, et à leurs inscriptions dans la société. Dans cette perspective, les pièces les plus exceptionnelles comme les choses les plus ordinaires ont droit de cité. Le laboratoire s’attache également à observer les circulations internationales des acteurs, des artefacts et des formes.
Il mène une veille constante et propose des formations pour accompagner la communauté des chercheurs et ingénieurs en histoire de l’art dans le numérique et la science ouverte.
L’unité InVisu est une unité mixte du CNRS (Centre national de la recherche scientifique) et de l’INHA. Dans le cadre de sa politique d’établissement, l’INHA s’engage à promouvoir l’égalité professionnelle et la prévention des discriminations, notamment dans ses activités de recrutement.
Au sein de l’INHA, le domaine de recherche « Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art » compte une dizaine de chercheurs (chargé·es d’études et de recherche, cheffes de projet, pensionnaire) et comporte plusieurs programmes de recherche actifs et en veille.

Rattachement fonctionnel : InVisu USR 3103 INHA-CNRS.

Rattachement hiérarchique : Sous l’autorité du directeur d’InVisu

Perspectives d’évolution
Spécificités du poste / Contraintes / Sujétions

La durée des fonctions de conseiller scientifique est fixée à quatre ans. Elle peut toutefois être prorogée, sans pouvoir excéder huit ans au total, par périodes d’une durée maximale de deux ans.

Profil du candidat recherché (le cas échéant)

Une personne ayant développé une expertise reconnue dans le champ de l’histoire des collections, du marché de l’art, et des institutions artistiques et culturelles. Elle·il devra en outre avoir une expertise et une expérience dans la mise en œuvre de projets numériques au service de la recherche. Aucune période n’est privilégiée.

La conseillère ou le conseiller scientifique pour le domaine « Histoire des collections, histoire des institutions artistiques et culturelles, économie de l’art » devra s’insérer dans le laboratoire InVisu tout en tenant compte de l’environnement scientifique de l’INHA et en particulier du domaine lui-même. Elle ou il devra en effet aborder les questions propres à ce domaine (marché de l’art, étude des collections, sociabilités artistiques, histoire des objets visuels, décoratifs, quotidiens, architecturaux…) en portant une réflexion méthodologique et en conduisant des projets numériques.

Qui contacter ?
Pour toute question, vous pouvez écrire à der-dir@inha.fr

Envoi des candidatures
Merci d’envoyer votre CV, votre lettre de motivation, votre projet prévisionnel avec une évaluation des moyens et du calendrier nécessaires, et vos éventuelles références en précisant dans l’objet du courriel la référence et l’intitulé du poste, à l’attention de Monsieur Éric de Chassey, directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art, de Madame France Nerlich, directrice du département des études et de la recherche, de Monsieur Manuel Charpy, directeur d’InVisu, à l’adresse suivante :
recrutement @ inha.fr
avant le 30 avril, minuit.

Une copie de la candidature (lettre + CV + projet) doit obligatoirement être adressée par le candidat :
– par courriel, à l’adresse suivante : candidature.dgp @ culture.gouv.fr, en précisant dans l’objet du message : l’intitulé du corps concerné et le numéro BIEP de la fiche de poste (Candidature CSVT Conseiller·ère scientifique H/F no 2019-181176).
– par courrier, au Ministère de la culture, « sous-direction des métiers et des carrières (SRH1) », 182, rue Saint-Honoré, 75033, PARIS cedex 01.

Modalités de recrutement
les candidatures seront examinées collégialement par au moins 2 personnes formées au processus de recrutement

Date de mise à jour de la fiche de poste : 20 mars 2019