Les Invisibles de la mode

Objets inclassables et déclassés

D’un invisible à l’autre, les éphémères de mode, par Antoine Bucher

Invitations, factures, papeterie commerciale : autant d’éphémères qui, s’ils échappent largement à la collecte publique, constituent de précieux documents pour l’histoire de la mode. Antoine Bucher revient sur la naissance de l’intérêt envers ces « vieux papiers » en montrant leur dimension historique, mais aussi artistique et patrimoniale à travers quelques exemples de découvertes qui permettent d’en savoir plus sur des individus longtemps invisibles comme Melnotte-Simonin, Madame Roger ou Madeleine Vionnet.

Captation et montage : Pascale Cugy (INHA) et Émilie Hammen (Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne / Institut français de la mode)
Mise en ligne : InVisu
Création sonore : Victor Claass (INHA)

InVisu – INHA – École Duperré – Sartoria – Université Paris I

Antoine Bucher est diplômé de l’Université de Lille et de l’Institut d’Études Politiques de Paris ; il enseigne les Fashion studies à la Parsons New School for Design (Paris). Il est avec Nicolas Montagne le fondateur de la librairie Diktats, spécialisée dans les livres et documents rares et précieux relatifs à la mode. Tous deux ont publié trois catalogues de documents et livres sur la mode entre XVIe et XXe siècles. Ils collaborent avec de nombreux chercheurs et institutions patrimoniales.

> retour au Sommaire