L’information visuelle et textuelle en histoire de l’art :
nouveaux terrains, corpus, outils

Unité de service et de recherche de l’INHA et du CNRS, le laboratoire InVisu conduit une activité de veille, d’accompagnement, d’expérimentation et de conseil en matière d’acquisition, de traitement et de mise à disposition de l’information visuelle et textuelle en histoire de l’art à l’ère numérique.

InVisu met à profit les outils du numérique pour accompagner les renouveaux méthodologiques en histoire de l’art comme dans les sciences sociales en général, prêtant une attention particulière à la matérialité et à l’inscription dans la société des objets visuels, décoratifs, usuels et architecturaux. Dans cette perspective, les pièces les plus exceptionnelles comme les choses les plus ordinaires ont droit de cité. Le laboratoire s’attache également à observer les circulations à l’échelle locale comme internationale des artefacts, des acteurs et des formes.

L’équipe propose des formations pour accompagner la communauté des chercheurs et ingénieurs dans le numérique et la science ouverte.


> En savoir plus

Actualités

15/10/2019 | En quête d’objets – Séminaire « Usages (historiens) des objets »

15/10/2019 | En quête d’objets – Séminaire « Usages (historiens) des objets »

Judith Lyon-Caen (EHESS, GRIHL), Un rêve dans une vitrine : peut-on enquêter sur un objet de fiction ?

Marie Voignier (Artiste), Poursuites d’objets (Chine-Afrique)

Cette deuxième séance verra dialoguer Marie Voignier, artiste, prix Marcel Duchamp 2018, et Judith Lyon-Caen, directrice de recherches à l’EHESS autour des enquêtes qu’elles ont menées autour d’objets, souvent insaisissables. Toutes les deux forgent leur méthode : Judith Lyon-Caen, à la croisée de l’histoire et de la littérature, en enquêtant en historienne sur un objet créé par un romancier ; Marie Voignier, à la croisée de l’art, du documentaire et des sciences sociales, dans un parcours qui croise objets-témoins et copies, du Cameroun à la Chine en passant par Paris.

20/06/19 | Histoire et Archéologie : que faire du XIXe siècle ?

20/06/19 | Histoire et Archéologie : que faire du XIXe siècle ?

Ce numéro, en observant les murs d’un château-prison, les sépultures d’un cimetière marseillais, la tombe d’une jeune fille, les déchets industriels en Saône-et-Loire, les cachettes en pays tusian (actuel Burkina Faso), les minuscules pierres taillées et pipes laissées par les Marrons afro-américains et Amérindiens réfugiés dans le Grand marais lugubre, espère faire dialoguer historien•ne•s et archéologues sur le XIXe siècle autour de sujets et de questions de méthode.

Revue d’histoire du XIXe siècle, n°58 – 2019 / 1 sous la direction de Manuel Charpy & Stéphanie Sauget

Projets en cours

Oran : étude architecturale et urbaine (XVIIIe-XXe s.)

Juliette Hueber et Claudine Piaton
> voir le projet

Les fonds d'objets : écrire l'histoire de la culture matérielle à l'ère du numérique

InVisu, INPI & Archives de Paris
> voir le projet

1908-1918 : dix ans de mode à l'INPI

Manuel Charpy
> voir le projet

Identifier les fonds photographiques patrimoniaux

Société française de photographie
> voir le projet

Mediating Islam in the Digital Age

Mercedes Volait
> voir le projet

Géo-visualisation des contenus de la Perséïde Athar : le cas du Caire Moderne

Bulle Tuil-Leonetti lauréate CollEx-Persée
> voir le projet